Une multiplicité des parcours pour le développement professionnel des enseignants à Singapour (IV). Le parcours à l’échelle du ministère

Le parcours ministériel ne doit pas être considéré comme un parcours distinct du leadership pour le personnel enseignant, mais plutôt comme un élément du continuum dans les voies d’accès au leadership. Ainsi, les enseignants qui suivent ce parcours viennent généralement de l’une des deux autres parcours décrits dans les posts précédents.

La création de l’académie des enseignants de Singapour (AST) en 2010, en est un bon exemple. L’AST soutient l’apprentissage et le développement professionnel des enseignants en faisant appel à leur collégialité, en insufflant de l’expertise dans le système, en inculquant aux enseignants un sentiment de fierté, d’identité et d’appartenance, en renforçant la maîtrise des contenus enseignés, en développant leurs compétences pédagogiques, en élevant les normes de leur pratique, en encourageant les innovations et le changement pédagogiques et en faisant progresser la formation continue.

L’idée d’un leadership pédagogique met les compétences et les connaissances des enseignants seniors, leaders et maîtres-experts au service de la réforme et de l’amélioration du système scolaire de Singapour. Cependant, l’AST ne se réduit pas à un dispositif où les enseignants expérimentés dirigeraient les enseignants débutants mais un engagement et un dévouement pour développer le professionnalisme des enseignants, construire leur identité professionnelle et soutenir leur apprentissage de manière continue.

Par conséquent, l’AST inscrit les enseignants dans une communauté d’apprentissage professionnelle à l’échelle nationale et parraine de nombreux réseaux d’enseignants développés autour d’intérêts, de besoins ou de questions disciplinaires en commun. L’enseignant peut appartenir à différents réseaux d’enseignants experts, d’enseignants-chercheurs et des réseaux de développement professionnel. Il existe également des groupes de discussion professionnels sur des thèmes particuliers comme l’éducation de la personnalité, l’éducation à la citoyenneté, ainsi que de nombreux autres thématiques qui rassemblent des enseignants sur des points particuliers. En 2012, l’académie des enseignants de Singapour (AST) a lancé un modèle de croissance de l’enseignant (TGM), un nouveau modèle de développement professionnel destiné à encourager les enseignants à prendre en charge leur propre développement professionnel et à s’engager constamment dans un apprentissage continu. Les cours offerts dans différents instituts et organismes sont organisés en tandem avec les enseignants pour leur permettre de devenir des éducateurs éthiques, des professionnels compétents, des apprenants collaboratifs, des leaders transformationnels et des bâtisseurs pour leur communauté.

Encore une fois, le ministère investit dans l’élargissement des possibilités de leadership pour les enseignants au niveau du système et il a annoncé la création d’un plus grand nombre de postes de leadership et de spécialistes au siège du ministère dans le cadre des efforts déployés par ce dernier pour accroître ses capacités organisationnelles et approfondir son expertise dans le domaine de l’éducation afin de mieux soutenir nos enseignants dans les établissements scolaires. Tout cela étend les possibilités d’avancement des enseignants et enrichit leur expérience professionnelle.

Ces postes de direction à l’administration centrale du ministère donnent la parole aux enseignants dans l’élaboration des politiques et des programmes scolaires. Ils participent ainsi aux efforts de réforme dans les établissements scolaires, et pas seulement dans leur propre milieu professionnel. Les enseignants peuvent candidater à ces postes et les essayer pendant des périodes de deux à quatre ans. Ces postes sont disponibles non seulement au Ministère mais aussi à l’Institut National de l’Education, ce qui donne aux enseignants la possibilité d’avoir une influence sur la prochaine génération d’enseignants en tant en tant que formateurs universitaires. Après avoir testé ces positions de leadership, si les enseignants décident de ne pas poursuivre, ils sont accueillis à nouveau dans la salle de classe après avoir élargi leurs perspectives et leurs connaissances en s’engageant dans divers groupes et activités professionnelles.

Source: A. Lin Goodwin, Ee Ling Low & Pak Tee Ng (2015) Developing Teacher Leadership in Singapore: Multiple Pathways for Differentiated Journeys, The New Educator,11:2, 107-120, DOI: 10.1080/1547688X.2015.1026782

 

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :