Transformer l’établissement scolaire par les médias sociaux. Partager des « bonnes nouvelles ». L’histoire d’Eric Sheninger, chef d’établissement (3)

De l’impulsion de la communication à une stratégie de relations publiques

Une fois que les élèves et le personnel ont accepté ce changement d’apprentissage et de partage avec un réseau plus large, mon travail a consisté à communiquer ce changement positif à grande échelle. La stratégie de communication de notre établissement New Milford s’est transformée en une puissante stratégie de relations publiques, avec des articles de blog ciblés, des tweets et des mises à jour sur Facebook. Ces communications sur le travail effectué dans notre établissement ont attiré l’attention des médias nationaux, qui ont commencé à produire des reportages sur nos pratiques innovantes.

Les éducateurs font une différence chaque jour, mais les médias grand public se concentrent souvent sur les histoires négatives. Des histoires subtiles mais pleines d’espoir, comme la conversion d’un enseignant à un environnement d’apprentissage digital sans papier, passent inaperçues et ne sont pas entendues. Les médias sociaux donnent aux chefs d’établissement les moyens de façonner et de partager l’histoire de leur établissement selon leurs propres termes, afin de mettre en lumière les succès quotidiens et le travail acharné des élèves et des enseignants.

Amplifier les récits des élèves

En plus d’accroître la visibilité de New Milford et de permettre aux responsables scolaires de raconter une histoire plus nuancée et plus optimiste sur notre travail, les outils de communication digitale ont permis aux élèves de raconter leur histoire à de nouveaux publics. Ce fut le cas avec une présentation créée avec des outils digitaux et partagée par le biais des médias sociaux par Sarah Almeda, étudiante en deuxième année.

Dans le cadre de notre programme Académies, en plus des cours supplémentaires que les élèves doivent suivre pour recevoir une certification, ils participent à des activités d’apprentissage authentiques – excursions ou projets spéciaux – en dehors de la journée scolaire. Pour l’un de ces projets, les élèves lisaient Out of Our Minds : Learning to Be Creative de Ken Robinson,  ils regardaient une vidéo sur l’importance de la créativité dans l’apprentissage ; puis ils ont imaginé une présentation partageant leurs expériences créatives avec leur groupe des Académies. Les élèves pouvaient utiliser le format qu’ils voulaient – document écrit, affiche, collage, tableau d’affichage par le biais de Pinterest, ou tout autre média ou combinaison de ceux-ci – à condition de répondre aux questions suivantes :

– Parlez de votre créativité et de la façon dont vous êtes créatif.

– Quand vous sentez-vous le plus inspiré ?

– Qu’est-ce qui étouffe votre créativité ?

– Parlez de (au moins) une autre personne dont vous admirez la créativité.

– Que doivent faire les établissements scolaires pour améliorer la créativité des élèves ? Donnez un exemple de quelque chose qui vous a aidé à être plus créatif – ou qui vous aurait aidé.

Dans les présentations qui ont suivi, les élèves ont expliqué, les uns après les autres, le rôle essentiel de la créativité dans leur apprentissage et leur désir de liberté, ainsi que la façon dont ils pourraient démontrer leur apprentissage actuel et émergent. Tous les élèves ont brillé en présentant des objets d’apprentissage significatifs qui reflétaient leurs propres choix et voix.

La vidéo de Sarah (créée avec une tablette graphique, Bamboo Pad, le programme de montage iMovie et QuickTime pour enregistrer, sur l’écran de l’ordinateur, Sarah en train de dessiner) a été l’une des présentations d’élèves les plus stimulantes que j’ai vues. Non seulement elle a été créée entièrement par un apprentissage autodidacte, mais elle a également envoyé un message fort sur le pouvoir de la créativité. Dans la vidéo, Sarah a expliqué comment les établissements scolaires privent les élèves de leur créativité et comment elles peuvent changer cette situation.

Les médias sociaux ont amplifié la voix de Sarah et ont porté son projet à un tout autre niveau. Elle a téléchargé sa vidéo sur YouTube, et nous avons pu partager son projet bien au-delà de notre communauté scolaire. À ce jour, elle a été visionnée plus de 10 000 fois. Avec sa permission, j’ai partagé le lien vers sa vidéo sur mon Twitter et d’autres médias sociaux et l’ai publié sur la page Facebook de l’établissement. Les autres élèves, les enseignants et les écoles peuvent désormais voir le travail exemplaire de Sarah. Ken Robinson a lui-même commenté le projet de Sarah sur Twitter et a publié le lien YouTube vers ce projet sur sa page Facebook officielle.

Eric Sheninger est senior fellow au Centre international pour le leadership dans l’éducation et les partenaires de la réussite scolaire, et directeur de la technologie et de l’innovation de la maternelle au lycée au sein du district scolaire de Spotswood, dans le New Jersey. Il est l’auteur de Digital leadership : Changing Paradigms for Changing Times (Corwin, 2014).

Source : http://www.ascd.org/publications/educational-leadership/apr15/vol72/num07/Transforming-Your-School-with-Digital-Communication.aspx

Voir le site d’Eric Sheninger : http://ericsheninger.com