L’influence de John Dewey sur la formation des enseignants chinois

En termes d’influence, les institutions de formation des enseignants à l’époque moderne en Chine ont attirés bon nombre d’intellectuels influents. L’Ecole Normale Supérieure de Pékin et l’Ecole Normale Supérieure de Nankin sont deux institutions qui ont repris les idées de John Dewey. Avant son arrivée en Chine en 1919, il y eut des débats sur la philosophie occidentale qui conduit au Mouvement du 4 mai, connu comme le moment des Lumières Chinoises. Les idées de Dewey ont été promus par des étudiants qui de retour des pays occidentaux ont cherché à faire connaître ses discours et ses articles. Entre le 30 Avril 1919 et le 11 juillet 1921, Dewey a livré pas moins de 78 conférences devant un public chinois. La majorité de ces conférences eurent lieu dans les deux écoles normales supérieures pré-citées. La pensée philosophique de Dewey se diffusa aussi dans des revues chinoises et des suppléments littéraires mais aussi à travers la publication de ces livres en mandarin, notamment « Comment nous pensons ? » et « Démocratie et éducation ». En défendant l’idée d’une éducation centrée sur l’enfant mais aussi en harmonie avec son environnement, mais aussi au service du progrès social, John Dewey bénéficia d’une grande renommée alors qu’étaient fondées pendant son séjour deux revues : l’Education de Masse (Pingmin Jiaoyu) et Education & Société (Jiaoyu yu Shehui). Plusieurs éducateurs à l’Ecole Normale Supérieure de Pékin, comme Li Jianxun, Chang Daozhi, et Meng Xiancheng, défendirent les idées du philosophe américain.