Les écoles à Pékin : l’évaluation des élèves

Les tests jouent un rôle important dans la vie scolaire à la fois dans l’enseignement primaire et secondaire. Dès la rentrée, les élèves sont confrontés à nombreuses dictée et quizz hebdomadaires et mensuels pour chacun des cours.  Des tests sont passés aussi en milieu et fin de trimestre. Chaque élève espère que sa performance s’améliora à chaque test notamment pour une meilleure préparation au Gaokao, l’examen sélectif d’entrée à l’université. Les tests ont fait l’objet de nombreuses critiques au cours des réforme scolaires en Chine mais ils ont paradoxalement attiré le regard international notamment en raison des bons résultats des élèves chinois dans les comparaisons internationales. Les tests sont de formes variées certains de nature sommative servant à la progression des études.  Les tests sommatifs à la fin du trimestre et à la fin de l’année sont utilisés pour examiner la façon dont les élèves étudient au cours d’une période mais aussi l’efficacité de l’enseignement. Ces tests sont plus sélectifs parce qu’ils déterminent l’entrée au collège, puis au lycée et à l’université. Ils sont les plus pris en compte par les élèves comme par leur famille. L’ensemble des tests font donc l’objet de passation fréquente : semaine, mois, trimestre. La plupart sont des exercices écrits fermés sur des matières scolaires comme les mathématiques, la langue chinoise, les sciences. D’autres sont plus ouverts comme pour les sciences-politiques et l’histoire, certains d’entre eux nécessitent de conduire des expérimentations comment en physique, chimie ou biologie. Les tests existent aussi dans le domaine sportif et ils peuvent influencer le recrutement des élèves au collège. La musique et les arts ne comportent pas de tests généralement. Les écoles primaires publient les scores des élèves mais ne les classent pas.  Au collège certains établissements classent publiquement les élèves tandis que d’autres pas.  Au lycée, alors que la pression se fait croissante pour l’entrée à l’université, les résultats des élèves aux tests sont publiés et classés mais seulement ceux de mi et de fin de trimestre. Ce testing est à double tranchant :  il encourage évidemment les élèves à étudier et les enseignants à obtenir des informations pour leur enseignement. Mais ces tests sont souvent stéréotypés comme passés de mode et ils s’appuient trop sur la sélection au détriment d’une analyse des résultats.

  • Source : Mingyuan Gu, Jiansheng Ma, Jun Teng, 2017, Portraits of Chinese Schools, Singapore, Springer.
Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :