Le programme de transformation digitale iZone à New York. Des innovations technologiques majeures (3)

Les trois parties de l’iZone comprenaient plus de 250 écoles, avec plus de 190 000 élèves. L’iZone desservait un pourcentage plus élevé d’élèves qui recevaient un déjeuner gratuit ou à prix réduit, d’élèves qui avaient besoin de services d’éducation spécialisée et d’apprenants de la  langue anglaise comparé aux écoles hors zone.

Les programmes pilotés dans l’iZone ont permis aux enseignants, aux administrateurs, aux élèves et aux parents de disposer de ressources et de stratégies de pointe pour la personnalisation, telles que contenus en ligne, données en temps réel et une série de pratiques éducatives comme des emplois du temps flexibles et une dotation en personnel pour étendre les possibilités d’apprentissage des élèves. Certaines des outils et stratégies mises en œuvre comprenaient :

– Des outils d’apprentissage en ligne et hybrides avec une formation connexe, où les données en temps réel et les contenus en ligne devaient aider les enseignants à différencier leur pédagogie, à augmenter le temps d’apprentissage et à accroître l’accès aux cours qui n’étaient pas offerts dans l’école d’origine de l’élève ;

L’apprentissage fondé sur la maîtrise avec le soutien d’outils tels que iLearnNYC et Jumprope, et la formation visant à changer la façon dont les élèves font la preuve de leur maîtrise des contenus scolaires et des compétences ;

Des logiciels d’apprentissage adaptatif, notamment Time To Know, Pearson  SuccessMaker et Compass Learning Odyssey dans les écoles primaires. Les logiciels aidaient les enseignants à personnaliser l’apprentissage de la langue anglaise, des arts et des mathématiques en troisième, quatrième et cinquième année ;

School of One, qui utilisaient des évaluations quotidiennes des compétences pour contrôler les progrès des étudiants, et les devoirs assistés par des algorithmes qui permettaient adapter un plan d’apprentissage personnalisé pour répondre au mieux aux besoins des élèves en mathématiques au collège. L’autre innovation est la reconception de la classe pour intégrer plusieurs « modes » d’enseignement – leçons en direct dirigées par un enseignant, leçons basées sur un logiciel, activités collaboratives, tuteurs virtuels et la pratique individuelle – dans le même espace d’apprentissage.

De nouveaux emplois du temps, et des rôles du personnel et des élèves centrés sur les besoins des élèves et conçus pour faciliter une plus grande personnalisation ;

Un apprentissage dans le monde réel, où une part importante des cours est réalisée par le biais de stages ou d’autres possibilités à l’extérieur du bâtiment scolaire.

Depuis son lancement, l’iZone a permis de réaliser des progrès significatifs dans les écoles et dans l’écosystème des itinérants.

Voici les principales réalisations pendant la période d’incubation de l’iZone

Les élèves de l’iZone ont démontré une augmentation de la motivation intrinsèque, des compétences dans la formulation des problèmes, la recherche, l’interprétation et de la communication. Ces compétences sont relatives à la préparation à l’université et à l’insertion professionnelle et sont de bons prédicteurs de l’amélioration de la réussite.

Une demande accrue d’innovation : L’iZone est passée de 81 à 250 écoles en deux ans. Les écoles ont été choisies à l’issue d’une procédure de candidature approfondie et, chaque année, le nombre d’écoles souhaitant rejoindre l’iZone était supérieur à celui des écoles acceptées.

Déploiement de nouveaux outils dans les écoles : L’iZone, travaillant en partenariat étroit avec les principaux bureaux du département de l’éducation de la Ville de New York, a lancé la plateforme iLearnNYC, un système de gestion de l’apprentissage personnalisé sans précédent pour soutenir l’apprentissage en ligne et l’apprentissage hybride. Cet investissement a aidé le département de l’éducation à utiliser rapidement et efficacement l’apprentissage en ligne pour soutenir les élèves déplacés par l’ouragan Sandy.

Le système a fait des progrès significatifs vers la durabilité : Le programme iLearnNYC est passé d’une ressource gratuite à un programme payant et financé par les districts, et est en passe de devenir un modèle autonome. Malgré la nouvelle structure de coûts, près de 200 écoles ont choisi de participer à iLearnNYC, contre 140 l’année précédente.

Le lancement du programme Innovate NYC Ecosystem : En janvier 2013, l’iZone a lancé le Gap App Challenge pour les mathématiques au collège – le premier de nombreux défis dans cet écosystème, un projet financé par le prix « Investing in Innovation » du ministère américain de l’éducation. L’écosystème favorisait des investissements plus intelligents dans les technologies éducatives de la part du district, des écoles, des bailleurs de fonds et des fournisseurs, afin de maximiser le potentiel du marché des technologies éducatives.

Un plaidoyer en faveur de changements politiques clés : En étroite collaboration avec l’Office of Academic Policy, le département de l’éducation de l’État de New York et des partenaires locaux clés, iZone a défendu des réformes politiques qui facilitent l’innovation et la personnalisation, notamment une plus grande flexibilité de la loi sur les manuels scolaires de l’État de New York (NYSTL), le financement, la possibilité d’accorder des crédits pour les apprentissages qui se déroule en dehors du bâtiment scolaire et de la journée scolaire traditionnelle, et l’autorisation connexe de déterminer l’assiduité en fonction des apprentissages en tout lieu et à tout moment.

Bien que le département de l’éducation de l’État de New York ait été encouragé par le succès initial de l’iZone, il en a tiré d’importantes leçons qui l’on aidé à mieux cibler et à affiner l’exécution, notamment en ce qui concerne le réaménagement des écoles et la diffusion d’idées innovantes dans l’ensemble du système.

Source : Crossley, D. (Ed.). (2013). Sustainable school transformation: an inside-out school led approach. London, Bloomsbury

Le site du projet iZone : https://www.centreforpublicimpact.org/case-study/new-york-city-innovation-zone/