Historique du centre

Le Centre Franco-Chinois pour l’Innovation en Education (CFCIE) a été créé à l’initiative de LIU Min et de Romuald Normand le 15 mai 2015 par une convention de partenariat signée entre l’Université de Strasbourg et l’Université Normale de Pékin lors de la deuxième cérémonie sur les échanges humains réunissant les représentants des gouvernements français et chinois à Pékin. Le CFCIE s’est constitué comme centre de recherche sur les politiques d’éducation et les politiques publiques en lien avec l’éducation (culture, social, santé, etc.), interdisciplinaire, qui vise à apporter des échanges et des coopérations entre la France et la Chine tout en demeurant ouvert aux problématiques européennes et internationales comme à d’autres espaces linguistiques.

Le programme à moyen terme du CFCIE vise à concilier le développement de problématiques de recherche sur une base comparatiste entre la Chine et la France tout en répondant aux préoccupations du ministère de l’éducation chinois en matière de conduite de la politique éducative, et en participant à la coopération entre le ministère de l’éducation chinois et français dans le cadre de l’accord général sur l’expertise en éducation cosigné par les deux gouvernements.

Au cours du mois de mai/juin 2015, le centre a commencé ses activités.

Romuald Normand se rend régulièrement à l’Université Normale de Pékin comme professeur invité pour donner des cours aux étudiants et des conférences. En 2017, il a été nommé expert national pour le gouvernement chinois sur les questions d’éducation et professeur associé à l’Université Normale de Pékin.

En 2015, le Centre Franco-Chinois a mené à bien un projet d’échanges scientifiques Campus France Xu Guangqi permettant d’amorcer la coopération en matière de recherche comparée sur l’éducation. La professeure Liu Min s’est rendue en France dans le cadre de ce programme d’échanges. Une délégation de la BNU s’est aussi rendue à l’Université de Strasbourg pour finaliser l’accord-cadre et réfléchir aux conditions d’échange des étudiants chinois et français.

En juin 2015, le CFCIE a lancé son premier séminaire international sur le thème de l’évaluation en éducation. Pour cela, il a accueilli une délégation française du rectorat de Strasbourg et finlandaise de l’Université de Turku.  Le séminaire s’est accompagné de visites d’établissements et d’entretiens avec des professionnels de l’éducation chinois à Pékin et dans la province du Shandong. La délégation a été accompagnée par les services de l’ambassade française et finlandaise à Pékin.

En juin 2016, le CFCIE a élaboré un accord sur l’échange et la formation de cadres en éducation signé entre l’Université Normale de Pékin et l’Ecole Supérieure de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Le même mois, le CFCIE a facilité une rencontre des chercheurs en éducation en partenariat avec l’ambassade de France à Pékin ainsi qu’une conférence débat avec des chefs d’établissement français et chinois. Au mois d’août, le centre Franco-Chinois a organisé un symposium pendant le XVIe Congrès International des Sociétés d’Education Comparée, lequel s’est tenu à Pékin (21-27 août 2016).  Le CFCIE a été enfin l’organisateur à l’automne de l’année 2016 d’un séminaire franco-chinois à l’Ecole Supérieure de l’Education Nationale de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, en partenariat avec l’ambassade de France à Pékin, en présence des représentants des deux ministères chinois et français.

Durant l’année 2017, un livre collectif sur les effets de la globalisation sur les professions de l’éducation a été coordonné par Romuald Normand et LIU Min, puis remis en septembre à l’éditeur chinois Chinese Educational Sciences Publishing House. Une édition est prévue pour 2018 en langue chinoise, anglaise (en partenariat avec l’éditeur Springer), portugais (en partenariat avec l’éditeur Vozes) et en français (en partenariat avec les Presses de l’Université Laval, Québec). Ce livre fait suite à une série de manifestations scientifiques organisées en Amérique latine, en Europe et en Chine (Florianopolis, Lisbonne, Strasbourg, Copenhague).

Au printemps 2018, le CFCIE accompagne le rectorat de l’Université de Strasbourg et l’Institut Confucius dans la mise en œuvre d’un programme de visites et d’échanges professionnels dans la province de Nankin et à Pékin. En janvier 2018, un accord sera finalisé avec la Maison d’Edition de la BNU pour la traduction en français d’ouvrages importants pour l’éducation chinoise. Le premier livre est l’ouvrage du professeur Gu Mingyuan « Cultural Foundations of Chinese Education » 2014. Editions Brill.

Fermer le menu