Au delà des résultats PISA : le système éducatif en Estonie

La réussite de l’Estonie dans les enquêtes PISA apparaît surprenante, alors que ce pays a attiré beaucoup moins l’attention que Singapour et la Finlande. Même si les résultats dans les enquêtes internationales apparaissent équitables, la population scolaire estonienne est relativement homogène, avec des élèves russophones en échec scolaire, comme l’atteste le rapport de l’OCDE. De même, il existe des différences importantes de réussite entre établissements urbains et ceux situés en zone rurale. L’Estonie compte aussi pour l’un des pays dont la taille de classe est la plus faible mais aussi le nombre d’enseignants par élève, avec des écoles rurales où des élèves d’âges différents sont regroupés.

De plus, les enseignants sont vieillissants et le métier n’est pas attractif. Les enseignants sont toutefois bien préparés à leur tâche d’enseignement et bien accompagnés pour l’entrée dans la profession. Les établissements scolaires disposent d’une forte autonomie et ils peuvent largement développer des contenus scolaires adaptés à leurs besoins locaux en laissant beaucoup de choix aux élèves.

Mais le choix de l’école est très développé et, si les élèves se voient garantir une place dans l’établissement public de proximité, ils ont la possibilité d’intégrer des établissements privés financés par l’Etat, comme des écoles privées religieuses ou non, ou des écoles internationales. Du coup, un grand nombre d’établissements privés ont été ouverts dans le système éducatif estonien. Le ministère accompagne la création de ces établissements privés même s’ils ne représentent que 5% du total. Certains établissements publics sont très élitistes et sélectionnent les élèves par des tests d’entrée, les élèves fréquentant des institutions spécialisées pour s’y préparer.

En Estonie, il n’y a pas de système de supervision très développé sur les établissements scolaires et l’autonomie locale demeure largement fondée sur la confiance. Si les résultats des lycées sont rendus publics et classés, le collège et l’école primaire bénéficient d’évaluations nationales sur la base d’un échantillon de tests administrés à la fin des cycles clé de la scolarité. Ces résultats ne sont pas publics mais servent aux autorités locales et au ministère pour juger de la qualité des établissements. L’inspection n’est pas conduite à grande échelle et le système d’évaluation repose sur une forte connaissance de proximité entre les cadres pour résoudre les problèmes.

L’Estonie accorde également une grande importance à l’éducation de la petite enfance qui est prise en charge par les municipalités dès l’âge d’un an et demi. Par conséquence, les centres d’éducation de la petite enfance sont particulièrement étendus pour développer les compétences de base chez les plus jeunes en respectant des programmes nationaux comprenant au-delà des arts et de la motricité un enseignement de la langue nationale et des mathématiques. Les enseignants dans ces centres doivent avoir un haut niveau de qualification.

Les municipalités soutiennent aussi des programmes éducatifs après l’école grâce à un système d’écoles de loisirs auxquels les jeunes peuvent participer. Ces écoles sont chargées de développer les compétences sociales et citoyennes de la jeunesse et de proposer de nombreuses activités dans le sport, les arts, la technologie et la culture. Des éducateurs ou des étudiants accompagnent les jeunes et les aident dans l’élaboration de différents projets.

Le ministère développe des initiatives pour améliorer les compétences des jeunes dans le domaine des compétences sociales, de la créativité et de l’entrepreneuriat, ainsi que dans l’usage des technologies digitales. Au lycée, les élèves doivent choisir entre un projet de recherche (par exemple conduire une expérimentation en sciences) ou un projet pratique (développer une collection, organiser un événement sportif) pour l’examen terminal en plus de majeures. Ces projets servent à développer un travail et des compétences interdisciplinaires.

Source  https://internationalednews.com/2017/08/02/10-surprises-in-the-high-performing-estonian-education-system/

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :